Améthyste

  • Post author:

J’ai sélectionné pour vous : l’AMETHYSTE

cristaux violets d'améthyste

Madame l’Améthyste

Le violet, une couleur spirituelle

L’améthyste c’est déjà une couleur, un violet superbe, qui passe du violet clair pastel, au violet foncé intense. Le violet est une couleur chaude, calmante souvent associée à la spiritualité, à la réflexion. D’ailleurs, il n’y a qu’a regarder un beau violet et l’esprit commence déjà à se calmer, essayez donc… Pendant longtemps, cette couleur était réservée aux membres du clergé. On le voit par exemple dans les vitraux des églises, sur les parchemins manuscrits, ou encore à l’heure actuelle dans certains vêtements traditionnels religieux, à Rome.

Durant l’époque Victorienne, fin du 19ème siècle, le violet était déjà à la mode, et fréquemment associé à des matières satinées. Puis un siècle plus tard, il revient à la mode avec le mouvement gothique. Cette fois-là, plus généralement marié à des vêtements en velours.

Le violet est intemporel et restera une couleur de choix pour se distinguer des autres et apporter une originalité à son look !

La grande famille des quartz

L’améthyste, oui n’est pas fille unique, elle fait partie d’une bien grande famille nombreuse : la famille des quartz. Le quartz est l’un des 3 minéraux les plus présents sur Terre. En fonction d’où et de comment un quartz aura poussé, il en ressortira tout plein de magnifiques variétés.

pierre brut d'améthyste et cristal de roche

A la base, un quartz, c’est composé de silice, plus précisément c’est un oxyde de silicium. Le plus pur d’entre eux, étant le Cristal de Roche, le quartz incolore. La fameuse boule de cristal, eh bien c’est du cristal de roche !

La famille proche !

Dans sa famille proche, on retrouve aussi la citrine, un quartz de couleur jaune. La couleur de la citrine peut aller du jaune clair au jaune cognac intense. Elle peut parfois même voler la vedette à notre chouchoute du jour. C’est vrai que ses teintes de jaunes sont superbes.

Le coin gemmo

Le chauffage des améthystes

Mais voilà, la citrine, dont on parlait à l’instant, c’est extrêmement difficile, lorsque l’on est artisan, d’en trouver. Savez-vous pourquoi ? Et bien parce que, en fait, la majorité des citrines à la vente sont en réalité…des améthystes chauffées! L’améthyste étant beaucoup plus courante que la citrine sur Terre, et la température de chauffage étant peu élevée, il est bien plus facile de chauffer l’améthyste pour vendre une citrine. Attention l’améthyste étant chauffée, elle devient une pierre traitée et non plus une pierre naturelle.

tranche d'améthyste brute

Lorsque vous achetez une pierre, le vendeur doit déclarer tous les traitements réalisés sur la pierre. Et comme cette pratique de chauffe des améthystes est extrêmement courante, il peut être judicieux, pour un vendeur, de vendre toutes les citrines comme étant chauffées. C’est donc pour ça que l’on trouve très peu de citrine naturelle non chauffée. On peut, dans certains cas, prouver que la citrine a été chauffée, mais il est par contre beaucoup plus difficile de prouver que la citrine est bien naturelle. Donc vous l’aurez compris, différencier une améthyste d’une citrine, n’est pas mince affaire…

observation d'un lot de citrine

Mon conseil à vous, artisans d’exception

Pensez donc bien, lorsque vous manipulerez l’améthyste, à être particulièrement précautionneux. Vous devrez savoir que, la température à laquelle l’améthyste se transforme en citrine, est de 350°. Cette température est très vite arrivée en utilisant un chalumeau !

Il est même déconseillé de mettre les améthystes en vitrine au soleil. Alors vous voyez que vous devrez apprendre à dompter et amadouer votre améthyste. Allez-y tout en douceur pour ne pas brusquer sa superbe couleur et pouvoir la conserver intacte.

Attention aux améthystes synthétiques

Alors mes artisans lecteurs, faites bien attention à comparer ce qui est comparable car, comme beaucoup de pierres, le quartz ne déroge pas à la règle. En effet, il existe sur le marché de nombreux quartz fabriqués en laboratoire : ce sont donc des pierres synthétiques. Si vous les achetez en France, le vendeur a (théoriquement) l’obligation de le mentionner. Mais si vous faites vos emplettes à l’étranger, les vendeurs ne seront pas toujours bien regardants ou utiliseront des termes trompeurs. Bref, comment faire pour vous y retrouver entre améthyste naturelle et améthyste de synthèse?

Amethyst close cropped
Améthyste synthétique
© Pithecanthropus4152 / CC BY-SA

Un moyen efficace pour les repérer, ces améthystes synthétiques, c’est qu’elles seront bien GRANDES, également très PURES et aussi en même temps PEU CHERES… ces 3 indices ensemble seront des bons indicateurs ! Car une belle améthyste naturelle, grande et pure est chère. (CLIQUEZ ICI pour revoir mon article sur les différentes catégories de pierres, naturelles, synthétiques, traitées, d’imitation, etc.)

MA SELECTION

J’ai sélectionné pour vous, chers artisans créateurs, des améthystes, et en particulier aujourd’hui des AMETHYSTES A CHEVRON. Ce sont des améthystes ayant du caractère, elles ont une histoire à nous raconter. En effet, lors de leurs créations, les conditions n’étaient pas homogènes et ont généré une croissance du cristal qui fait apparaitre des chevrons blanc entrecroisés dans le violet de l’améthyste. Ces motifs en chevrons apportent une force et un dynamisme à la gemme. Ces améthystes en chevrons sont principalement taillées en cabochons pour mettre en valeur la cristallisation et les dessins qui en ressortent !

améthyste chevron gros plan

Bon c’est vrai, vous l’aurez compris, j’ai un petit faible pour les améthystes à chevrons. Mais je sais aussi que tous les goûts sont dans la nature, et ma chérie par exemple ne jure que par les améthystes de couleur lilas, et sans les chevrons. Et vous chères créatrices, claire ou foncée, avec ou sans chevrons, quel est votre style d’améthyste favori ?

Laisser un commentaire