Septaria

J’ai sélectionné pour vous : la SEPTARIA. Eh oui, comme le nom de ce site web ! C’est une pierre dont les origines sont bien mystérieuses. Elle se trouve sous des formes diverses, une belle aventure en perspective ! Alors partons à sa découverte.

Septaria

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Septaria vient du latin septarius, qui veut dire “cloisonné”. En effet, lorsque l’on regarde une pierre de septaria, on voit différents espaces délimités. Cela me fait penser à une explosion, et rien que de la regarder je retrouve de l’énergie, c’est une pierre qui me donne la pêche quoi !

Comment les septarias se sont créées ?

Ce sont des roches sédimentaires, c’est donc une pierre qui s’est formée au fil du temps, petit à petit. Plusieurs théories existent, mais je vais vous dire la plus répandue. C’était il y a longtemps, … bien longtemps… au temps du Crétacé, c’est à dire il y a déjà une bonne centaine de millions d’années. A cette époque, des squelettes d’animaux marins se sont accumulés dans les fonds marins. Puis au fil du temps, l’eau s’est retirée et les squelettes se sont retrouvés à l’air libre. Le vent aidant, des argiles sont venues entourer ces os pour former des gros amas argileux.

Très grande Septaria brute en forme de boule

Pendant le processus de séchage, l’argile s’est craquelée. La place était libre pour laisser la calcite s’insérer dans les fissures. Et c’est cette fameuse calcite, qu’elle soit jaune, ou blanche, qui donne des magnifiques veines en forme d’éclairs aux Septarias !

Gros plan sur les veines de calcite jaune d'une Septaria

Moeraki, des géants jouants aux billes

Quand je vous parlais d’amas d’argiles, il s’agit de véritables boules d’argile qui peuvent aller, pour les plus petites, d’une dizaine de centimètres à plusieurs mètres pour les plus grandes ! Difficile à imaginer, mais promis je vais vous montrer à quoi ça se ressemble dans un instant, un peu de patience…

Voici donc une photo de la plage de Moeraki en Nouvelle-Zélande. Immense plage sauvage, grand ciel bleu, c’est une véritable carte postale de Nouvelle-Zélande qui a de sublimes paysages à nous offrir. Mais vous allez-me dire c’est quoi le rapport ? On n’est pas sur un blog de voyage, là.

Et bien les gros cailloux immenses sur la plage, ce sont les fameuses boules d’argile, des septarias à l’état brut et naturel, si si ! Impressionnant vous ne trouvez pas ?

Quand je vois cette photo, je pense à des immenses billes, comme si des géants avaient fait une petite partie au bord de l’océan et les avais laissées là pour l’éternité….

Personnellement, je trouve que les septaria sont aussi envoûtantes et surprenantes brutes, pas vous ?

Grandes Septaria brutes sur la plage de Moeraki en Nouvelle-Zélande

Faisons les présentations

Alors, ces billes de géant, c’est quoi concrètement ? C’est un mélange de plusieurs composants :

  • de l’argile contenant naturellement beaucoup de sidérite (carbonate de fer) appelé aussi en anglais “clay ironstone”.
  • de calcite qui fome les belles veines jaunes ou blanches
  • Et gardez l’oeil ouvert, car certaines Septarias sont aussi parfois parsemées de quelques paillettes brillantes de pyrites !!

Je vous précise, chers créatrices et créateurs, que la calcite est un minéral peu dur (3 sur l’échelle de Mohs), qui nécessitera toute votre délicatesse lors du montage en bijou.

Différentes variétés de Septaria

Pour commencer, je vous présente la Septaria jaune, qui a de belles veines de calcite jaune et une matrice brun clair à brun foncé. Cette variété nous provient principalement de Madagascar. Ici, une Septaria qui sort du lot et qui m’inspire les motifs d’une girafe, vous ne trouvez pas ?

cabochon Septaria Jaune de qualité pour créateurs
Septaria Jaune

Ensuite, il existe une deuxième variété très contrastée et puissante dans son esthétisme “Noir & Blanc”. Cette sorte de Septarias provient principalement du Maroc. Regardez la pierre ci-dessous, elle me fait penser à des écailles, pourtant c’est bien une pierre. Certains l’appellent même, à tort: pierre tortue, et elle est même parfois vendue comme de l’os de dinosaure…

Cabochon de Septaria noire superbement taillée dans la boutique septaria.fr
Septaria Noire

Enfin, il existe une troisième variété, plus rare et moins connue. C’est donc avec grand plaisir que je vous présente maintenant la fameuse Septaria Pyrite.

Ma sélection spéciale pour les créatrices : la Septaria Pyrite

Les Septarias ne se retrouvent pas uniquement sur les plages de Nouvelle-Zélande, comme sur la photo plus haut. Ma sélection de Septarias, ma petite chouchoute sur laquelle j’ai eu un énorme coup de coeur, est la “septaria pyrite”. Une troisième variété de septaria, très rare à trouver.

Cette variété de septarias provient de la fossilisation d’une ammonite avec de la pyrite, dont le vide a été rempli par de la calcite jaune, ou blanche. C’est d’un superbe effet ! Et le plus incroyable, c’est que ces pierres nous viennent de tout près, juste de l’autre côté de la manche en Angleterre sur la côte de Wessex. Une pure merveille, hyper locale, que je vous laisse admirer. Je suis vraiment très heureux de pouvoir vous en proposer en boutique.

Ammonite pyritisée, une variété rare de Septaria
Septaria Provenant d’une Ammonite Pyritisée

Le mot de la fin sur Septaria.fr

Voilà, ma présentation officielle de la pierre de Septaria est maintenant terminée. Mais, si vous êtes un tant soit peu curieux, vous devez vous demander “Mais pourquoi il a choisi ce nom pour son site ? ” Le moment est donc venu pour moi de tout vous raconter.

Ma première Septaria, c’était une Septaria jaune. Un cadeau de ma maman qui était partie en voyage à Madagascar et qui, pour me faire plaisir, avait passé une bonne partie du séjour à chercher des cailloux. Je l’ai trouvée vraiment originale, atypique et j’ai eu un gros coup de coeur.

Ma deuxième Septaria, c’est moi qui l’ai rapportée de voyage. C’est une Septaria noire et blanche, avec quelques touches de pyrite, qui ont mis des paillettes dans mes yeux comme dans les yeux de mon épouse quand elle l’a vue. Cette pierre, on l’a encadrée, et exposée. Pas dans une armoire, ou un tiroir, ou une boîte… Non, cette Septaria, c’est la seule pierre qui trône sur la table du salon, la table familiale où l’on aime se retrouver.

La fameuse Septaria qui trône sur notre table familiale !

Alors quand je suis revenu d’Inde, avec le projet un peu fou de créer ma petite entreprise pour partager ma passion pour les jolies pierres avec vous, j’en ai passé des soirées à réfléchir à un nom de site original, disponible, etc etc… Et il était là, sous mon nez. “Septaria”, cette pierre au nom mystérieux qui m’évoque les voyages et inspire de si belles émotions.

Cet article a 3 commentaires

  1. Anne Marie

    La septaria pyrite est juste sublime 😍

  2. lydie Moreau

    quel beau voyage que permet cette septaria! Merci Benoît

Laisser un commentaire